Of Pretty Little Cat

Of Pretty Little Cat

British Shorthair et Longhair

Nos conditions...

Nos conditions...
Nos conditions...

 



  • Nos conditions de réservation :



Si pendant la période de réservation du chaton, un de nos bouts de choux vous a fait craquer, que vous avez  mûrement et longuement réfléchi à son adoption, n’hésitez pas à me contacter par téléphone, je serai ravie de vous aiguiller, de vous parler de mes bébés etc.




Une fois que vous avez décidé d’adopter : 



- nous établirons un contrat de réservation accompagné d'un
accompte de 300 euros. 

 



  • Quelles sont nos conditions de vente ?



Nos chatons partiront de chez nous à l’âge de 2 mois requis :  ils seront à jour de vaccins (leucose,thyfus et coryza) , vermifugés, indemnes FIV et FELV, ils partirons avec pleins d’amour , de bons conseil et un dossier complet.


Afficher l'image d'origine



  • De quoi sera constitué le dossier qui vous sera remis le jour de l’adoption du chaton ?



Un contrat de vente sera établi entre les deux partis, une copie des tests des parents vous sera transmise accompagnée d’une fiche conseil pour l’accueil de votre chaton, le certificat de bonne santé et bien sûr le LOOF (s’il n’est pas en notre possession le jour de l’adoption, nous vous l’enverrons lorsque nous l’aurons et ce sera mentionné sur le contrat de vente).



Un kit chaton vous sera offert.



Ils ne seront pas s
térilisés/castrés et aucune clause de stérilisation ne vous sera demandée…




 



  • Pourquoi ne pas faire de clause de stérilisation ? Pourquoi ne pas les stérilisés ?




Dans un premier temps, les clauses de stérilisation sont considérées comme des clauses abusives et donc proscrites par la loi : "La mention d'obligation de stérilisation d'un contrat de vente est interdite par la loi selon l’article 544 du Code Civil, lequel dispose que « le droit de propriété est le droit de jouir et disposer des choses de la manière la plus absolue pourvu qu’on en fasse pas un usage prohibé par les lois ou par les règlements »".

Nous savons que nos collègues sont nombreux à stériliser leurs chatons en vous expliquant qu’ils ne veulent pas que leurs chatons soient des « poules pondeuses » ou des « machines à reproduction ».



Certes, certains se soucient du bien être de leur chats et ont leurs raisons (expériences personnelles, conditions physiologiques du chaton concerné etc.…) de faire stériliser leur chatons lorsqu’ils sont destinés à la compagnie. Libre à eux de choisir comment gérer leur élevage.



Néanmoins, pour moi,  lorsque l’on vous impose de faire stériliser votre chaton à l’âge de 6 ou 7 mois, ce n’est qu’une stratégie pour éviter que vous fassiez de la reproduction et donc de la « concurrence » directe à votre éleveur. Dans certains cas cela peut-être justifié, car lorsqu’on voit le nombre de particuliers qui produisaient sans numéro de Siret, sans déclarer au LOOF… Tout en se proclamant « éleveurs respectueux de la race qu’ils élèvent ». On pourrait donc se demander pourquoi nous travaillons dans les normes !



Mais il me semble que la loi de janvier 2016 a été crée pour réduire, voir supprimé ce genre de problème. Donc pour moi la stérilisation n’a pas lieu d’être.



Mais je tiens à préciser que chacun fait ce qu’il veut, je n’incrimine personne.



Je vous explique simplement mon choix, qui, pour certaines personnes peut rester incompréhensible.



Il en va de soi que je choisi très rigoureusement les futurs parents de mes bébés, ils ne partent pas n’importe où. En effet nous sommes toujours en très bon termes avec nos familles adoptives qui nous font souvent parvenir des photos de nos chatons.